EpiniX Blog

Blog Officiel du site www.epinix.net

Rétro EpiniX Tour 2013 (Partie 1/22) : La préparation "Yes, I Can"

Retour sur une longue préparation

Planifié pendant de nombreux mois, cette nouvelle édition se voulait être une revanche sur l'édition 2011 interrompue sur blessure (syndrome de l'essuie-glace au genoux droit). Sportivement, les étapes non parcourues de 2011 étaient prêtes pour accueillir la route de l'EpiniX Tour 2013. Restait 7 étapes à imaginer, créer, à commencer par le lieu idéal pour un prologue. Un lieu mythique, pour un tour qui restera pour moi, tout aussi mythique. Ce lieu, je l'ai trouvé au début de l'automne 2012, à quelques 300 km à l'ouest de Paris, sur une route bien connue pour être le théâtre d'une mythique course automobile, mais qui depuis plusieurs années voit également des compétiteurs à 2 roues sans moteurs s'élancer pour 24 heures... Vous l'aurez compris, il s'agit du mythique circuit des 24 heures du Mans avec la non moins célèbre ligne droite de la rue des Hunaudières. Ce point de départ choisi, les étapes menant du mans à Annecy allait naturellement m'amener à traverser le Massif Central et à avoir des étapes à distance record.

Dès la 2è étape, la plus longue étape de plaine jamais parcourue dans l'EpiniX Tour arrive (200km), après une étape parmi les plus longues la veille. Alors que le prologue était symboliquement sous le signe de la vitesse, sur un lieu synonyme d'endurance, la longueur de la 2è étape illustre à quel point cette édition va nécessiter de gérer au mieux le temps et ses forces. Cette étape "la plus longue" ne le restera que quelques jours, puisqu'il était déjà prévu, que l'étape 11 la dépasse en distance (215.9km).

Sur un Tour comme celui du Tour de France, la première semaine est le plus souvent dévolue à une série d'arrivées au sprint au terme de longues et parfois ennuyeuses étapes en ligne, sur un relief bien plat. Seulement 3 étapes précéderont les premiers reliefs à fort pourcentage. Quelques montées dans ce massif central passées, et puis la route prendra la direction des Alpes où attendent de pied ferme, ces monts non gravis en 2011.

Quelques ajustements sur ces étapes estampillées "2011", au gré des réservations d'hôtels, ou d'ajustement des difficultés, et voilà un parcours 2013 qui arbore, sur le papier, déjà quelques records :

  • Etape en ligne la plus longue : 215.9km
  • Etape de montagne la plus longue : 170.2km
  • Seulement 2 journées de repos.
  • Un total de 2860km (280km de plus que la planification de 2012).
  • Des transferts en soirée ou en milieu de journée exigeant une arrivée impérative dans les délais.

Une fois que le parcours était prêt et n'attendait plus qu'à être emprunté, il fallait encore préparer le site web, afin de vous proposer pour chaque étape, la carte, le profil, l'itinéraire horaire, le "live" (permettant de suivre mon avancé en direct, les jours d'étape) et surtout, la section tourisme, qui vous aura permis, si vous y avez jeté un oeil de mieux connaitre les villes étapes qui m'auront accueilli cette année.

Outre la préparation des étapes, et du site, il y a la préparation physique. Avec le printemps que nous avons connu dans la partie nord de la France, celle-ci a été faible, ou sous la pluie. C'est donc avec un déficit d'entrainement que j'ai pris le départ pour le Mans, mais avec une grande détermination qu'avec mon Bianchi (le vélo qui m'accompagne depuis 10 ans) ainsi qu'avec ma remorque Bob Yak et son sac jaune bien rempli :

  • Vêtements Cyclistes : cuissards, maillots, sockets, haut thermique, coupe-vent, imperméable, poncho, ...
  • Matériel cycle : GPS, compteur, chambres à air vélo et remorque, pneu vélo et remorque, outils (clé allen, démonte-pneu).
  • Vêtement de ville : jean, t-shirt, pull, sous-vêtements
  • Equipement high-tech : netbook, rallonge, chargeurs (tél. portable, netbook, Caméra CamSport, GPS Garmin, éclairage avant, appareil photo)
  • Trousse toilettes et Santé (pour petits bobos)
  • Carton Overstim's et powerbar : environ 80 tubes gels, pâtes d'amande, barres, bidon poudre énergétique etc.

Sans oublier le sac à dos qui contiendra la paire de tennis, 2 antivols, l'appareil photo, et 2 bouteilles d'eau (1.5L + 2L). Pour mémoriser quelques moments, passages, outre l'appareil photo, je me suis équipé cette année d'un dictaphone.

Partie de la Gare Montparnasse pour Le Mans, une fois débarqué, sur le parking de la gare, devant les difficultés qui m'attendent, j'ai pu me dire intérieurement : Yes, I Can !

 Gare du Mans

A suivre, le prologue Le Mans / Le Mans

 

Bilan EpiniX Tour 2013

Après 3 semaines de courses et de paysages magnifiques rencontrés au long de 2868 kilomètres (2955km avec le hors parcours), il est temps de tirer un premier bilan (statistiques) de l'édition 2013 de l'EpiniX Tour.

 

  Étape Cumuls
Km Temps Moy. Km Temps Moy.
P : Le Mans > Le Mans 10,3 19m05s 32,4 10,3 19m05s 32,38
1 : Le Mans > Châtellerault 167,5 8h29m18s 19,7 177,8 8h48m23s 20,19
2 : Châtellerault > Montluçon 200,0 9h48m58s 20,4 377,8 18h37m21s 20,29
3 : Montluçon > Clermont-Ferrand 129,4 7h59m15s 16,2 507,2 26h36m36s 19,06
4 : Aubière > Le Puy-en-Velay 157,5 8h41m40s 18,1 664,7 35h18m16s 18,83
5 : Le Puy-en-Velay > Givors 168,6 9h13m12s 18,3 833,3 44h31m28s 18,72
6 : Vienne > Aix-les-Bains 167,3 10h12m41s 16,4 1000,6 54h44m09s 18,28
7 : Annecy > Annecy 53,1 2h32m22s 20,9 1053,7 57h16m31s 18,40
8 : Annecy > Moûtiers 110,8 8h06m48s 13,7 1164,5 65h23m19s 17,81
9 : Moûtiers > Ste-Marie-de-Cuines 171,1 10h15m22s 16,7 1335,6 75h38m41s 17,66
10 : Ste-Marie-de-Cuines > Gap 147,2 11h00m48s 13,4 1482,8 86h39m29s 17,11
11 : Gap > La Ciotat 219,3 10h37m46s 20,6 1702,1 97h17m15s 17,50
12 : La Ciotat > Marseille 46,3 2h46m35s 16,7 1748,4 100h03m50s 17,47
13 : Perpignan > Col de Puymorens 187,5 11h59m18s 15,6 1935,9 112h03m08s 17,28
14 : Ax-les-Thermes > St-Gaudens 157,4 9h19m23s 16,9 2093,3 121h22m31s 17,25
15 : Pau > Tarbes 123,7 8h06m05s 15,3 2217,0 129h28m36s 17,12
16 : Tarbes > St-Gaudens 145,8 8h40m11s 16,8 2362,8 138h08m47s 17,10
17 : Estancarbon >  Montauban 157,8 7h47m19s 20,3 2520,6 145h56m06s 17,27
18 : Montauban > Marmande 151,1 8h03m09s 18,8 2671,7 153h59m15s 17,35
19 : Langon > Bordeaux 85,2 4h30m38s 18,9 2756,9 158h29m53s 17,39
20 : Évreux > Paris-Champs-Élysées 111,7 5h09m15s 21,7 2868,6 163h39m08s 17,53

EpiniX Tour 2013 : dernière ligne droite avant le départ

A 38 jours du départ, les préparatifs vont bon train. Les réservations des hôtels et des trains pour les liaisons sont presque terminées.

Du côté du parcours, la vérification est en cours, et les données GPS sont prêtes même si dans les prochains jours elles seront complétées pour avoir des points de passages plus rapprochés.

La section tourisme sera achevée durant le Tour (entre 24 à 48h avant l'étape concernée).

Les profils des étapes sont prêts et les horaires de passage seront affichés avant la fin de cette semaine.

l'EpiniX Tour 2013 dans 100 jours

Le départ de l'EpiniX Tour 2013 se rapproche très vite, et le site sera bientôt prêt pour l'événement cycliste amateur de l'été.

Un tour qui prend de la hauteur

Cette édition ne comportera qu'un seul col au-dessus des 2000m, l'Iseran (2764m) mais possédera des étapes très relevées avec 5 étapes de haute-montagne, autant d'étapes accidentées pour un total de 18 cols ou côtes classées au moins en 2ème catégorie. soit 5 cols de plus qu'en 2012 et un parcours qui totalisera près de 300km de plus pour 2 étapes en moins.

Un tour en isme

Innovation 2013, le site web proposera chaque jour d'étape de mieux connaitre les villes départ et arrivée, ainsi que différents lieux du parcours ou proche de celui-ci.

Bilan EpiniX Tour 2012

Après 3 semaines de courses et de paysages magnifiques rencontrés au long de 2596 kilomètres, il est temps de tirer un premier bilan (statistiques) de l'édition 2012 de l'EpiniX Tour.

 

  Étape Cumuls
Km Temps Moy. Km Temps Moy.
P : Douvrain > Douvrain 26,4 1h05m47.5s 24,1 26,4 1h05m47.5s 24,08
1 : Douvrain > Reims 171,3 8h47m34s 19,5 197,7 9h53m21s 19,99
2 : Reims > Saint-Dizier 114,1 5h05m27s 22,4 311,8 14h58m48s 20,81
3 : Joinville > Épinal 132,7 7h00m18s 18,9 444,5 21h59m06s 20,22
4 : Colmar> Belfort 128,1 6h37m30s 19,3 572,6 28h36m36s 20,01
5 : Belfort > Pontarlier 141,2 7h33m09s 18,7 713,8 36h09m45s 19,74
6 : Pontarlier > Divonne-Les-Bains 115,2 5h23m37s 21,4 829,0 41h33m22s 19,95
7 : Annecy > Annecy 40,9 1h54m07s 21,5 869,9 43h27m29s 20,02
8 : Annecy > Saint-Jean-de-Maurienne 123,4 7h06m26s 17,4 993,3 50h33m55s 19,64
9 : St-Jean-de-Maurienne > Briançon 84,2 4h59m54s 16,8 1077,5 55h33m49s 19,39
10 : Briançon > Sisteron 155,2 8h11m43s 18,9 1232,7 63h45m32s 19,33
11 : Salon-de-Provence > Sète 148,8 6h36m16s 22,5 1381,5 70h21m48s 19,63
12 : Sète > Carcassonne 101,6 5h13m29s 19,4 1483,1 75h35m17s 19,62
13 : Carcassonne > Ax-3-Domaines 137,7 8h20m07s 16,5 1620,8 83h55m24s 19,31
14 : Tarascon-sur-Ariège > St-Gaudens 109,6 4h48m37s 22,8 1730,4 88h44m01s 19,50
15 : Bagnères-de-Luchon > Tarbes 91,6 4h59m19s 18,4 1822,0 93h43m20s 19,44
16 : Pau > Bordeaux 199,8 7h59m49s 25,0 2021,8 101h43m09s 19,88
17 : La Rochelle >  La Rochelle 55,9 2h42m43s 20,6 2077,7 104h25m52s 19,90
18 :  La Rochelle > Nantes 140,4 6h20m01s 22,2 2218,1 110h45m53s 20,03
19 : Ancenis > Tours 173,9 8h12m04s 21,2 2392,0 118h57m57s 20,11
20 : Tours > Orléans 131,0 6h33m52s 20,0 2523,0 125h31m49s 20,10
21 : Rambouillet > Paris-Champs-Élysées 72,9 3h37m22s 20,1 2595,9 129h09m11s 20,10

Un tour au départ de Douvrain

L'EpiniX Tour 2012 partira de Douvrain en Belgique pour sa 7è édition.

Après un tour arrêté prématurément en 2011 à Annecy, sans pouvoir rallier Paris, il était tout naturel que pour l'année suivante, je retente le défi inachevé. Les étapes non réalisées ne sont pas perdues, mais vous ne les retrouverez pas dans cette mouture 2012. Depuis 6 ans, de petits parcours en périple de 3 semaines, j'ai roulé seul. La particularité de cette année est que nous serons 2 à rouler sur l'ensemble du parcours. Parcours qui a été entièrement dessiné par Pierre-Emmanuel Losfeld, président du club cyclotouriste de l'interamicale Sonégienne.

Je vous donne rendez-vous le 1er juillet pour découvrir le parcours complet.

Bilan : EpiniX Tour 2011

  Étape Cumuls
Km Temps Moy. Km Temps Moy.
P : Charleville-Mézières > Bogny/Meuse 8,8 17m33.7s 30,1 8,8 17m33.7s 30,08
1 : Bogny/Meuse > Maubeuge 142,5 6h48m14s 21,0 151,3 7h05m48s 21,32
2 : Louvroil > Soissons 141,5 8h21m08s 17,0 292,9 15h26m57s 18,96
3 : Soissons > Troyes 155,7 8h30m17s 18,3 448,6 23h57m13s 18,73
4 : Barberey-St-Sulpice > Dijon 168,4 9h41m50s 17,4 616,9 33h39m04s 18,33
5 : Dijon > Pontarlier 176,9 9h56m18s 17,8 793,8 43h35m21s 18,21
6 : Pontarlier > St-Julien-en-Genevois 165,8 8h31m08s 19,5 959,6 52h06m30s 18,42
7 : St-Julien-en-Genevois > Annecy 167,2 9h21m02s 17,9 1126,8 61h27m32s 18,33

EpiniX Tour 2011 : Déchaine... les éléments.

En préparant cette sixième édition, je me disais qu'elle resterait dans ma mémoire comme inoubliable car vraiment, elle promettait d'être spectaculaire, de proposer des paysages magnifiques et des montées redoutables. Cela avait pourtant bien commencé. Un prologue sous le soleil, et avec un temps de 17'32" battant ainsi de 25 secondes un chrono qui avait près d'un an. Mais dès le lendemain, la météo allait me donner du fil à retordre. Cette première étape, entre Bogny-sur-Meuse et Maubeuge fut pour une grande partie en Belgique et en direction du nord-ouest, ce qui me fit sentir le vent de côté pour les trois quart de la journée, mais, dès que je devais redescendre vers le sud, à l'approche de Maubeuge, j'ai eu le vent de face et la pluie en simultanée. Un vent qui, jour après jour, jusqu'à Annecy aura toujours été de face ou 3/4 défavorable. Et chaque jour, j'aurai droit à plusieurs épisodes de pluie, plus ou moins soutenue m'obligeant à m'arrêter très fréquemment pour selon la force de la pluie, mettre l'imperméable, ou la cape cycliste (poncho) ou aucun des deux.

Après avoir traversé la Belgique au départ des Ardennes, puis la Champagne après un court passage dans le Nord et l'Aisne, c'est après une halte en Bourgogne à Dijon que les choses sérieuses au niveau sportif ont commencé. Trois étapes qui laisseront des traces. Une première qui me fera arriver à Pontarlier et qui m'offrira les premiers reliefs du Jura et une côte classée en 2è catégorie près de l'arrivée. Jusque là, la météo reste mauvaise, mais cela fait parti de la vie du cycliste.

L'étape suivante partie de Franche-Comté et arrivant près du Lac Léman augmente sensiblement la difficulté pour atteindre environ 1600m de dénivelé positif, et c'est durant cette étape que j'ai commencé à sentir une gêne au niveau du genou droit. J'ai terminé l'étape et la gêne semblait disparu, mais le lendemain, je la sentais bien présente encore. Elle se manifestait à chaque tour de pédalier, comme si un fil tendu sur mon genou s'y frottait. Et sur 168 km cette journée là, j'ai eu le temps de bien la sentir, surtout avec les efforts à consentir sur l'étape menant de Saint-Julien-en-Genevois à Annecy, en repassant dans le Jura pour grimper les cols de la Faucille et de la Croix de la Serra (2 cols à plus de 1000 mètres). En arrivant à Annecy la sensation est très désagréable sur le genou, si bien que le lendemain, du contre-la-montre prévu autour du lac d'Annecy je ne fais qu'une vingtaine de kilomètres. Le lendemain, la gêne est tjs présente, à chaque tour de pédalier, dès lors que je sollicite même légèrement ce genou.

Dans la contrainte, je me résouds à rentrer sur Paris après avoir cherché des médecins sur Annecy. En TGV je suis vite arrivé sur Paris, en tout début d'après-midi, là je cherche un médecin qui peut me recevoir dans l'après-midi. Après l'avoir trouvé, et rencontré, il me diagnostique un problème aux ligaments, me prescrit des anti-inflammatoires et m'ordonne au moins 10 jours sans vélo. Dès lors je savais que l'EpiniX Tour 2011 était terminé pour moi. Impossible de repartir ne serait-ce que pour les pyrénées.

Après 10 jours de repos, je me suis posé la question de remonter sur le vélo pour la dernière étape Evreux > Paris mais mon genou me semblait encore trop faible pour tenir la distance, même si aucune grosse difficulté (autre que la distance) ne venait agrémenter le parcours très plat. J'ai donc renoncé également à rouler cette dernière étape préférant poursuivre le repos de mon genou. Je l'ai d'ailleurs laissé au repos deux semaines de plus, pour ne remonter sur la selle que le week-end dernier pour seulement 22 kilomètres, mais qui s'avérèrent suffisant pour une première sortie.

En résumé l'édition 2011 n'aura eu de positif que le chrono du prologue amélioré. Pour le reste, bien que les paysages m'ont plu tout au long des 7 étapes parcourus, la déception de n'avoir pu ralier Paris après 3 semaines de route m'empêchent de savourer pleinement l'aventure. Mais je sais que l'an prochain, l'EpiniX Tour reviendra, et cette fois ci, la difficulté sera sans doute moindre, avec un paquetage probablement allégé et aussi rouler en duo. Alors si en plus, la météo est bienveillante... cela ne pourra que réussir.

EpiniX Tour 2011 - Déchaine la montagne

Bonjour à vous tous, mes chers lecteurs et lectrices,

Carte de l'EpiniX Tour 2011
Cliquez sur la carte
pour afficher le détail

C'est avec une grande joie que je vous propose aujourd'hui le parcours officiel de la 6è édition de l'Epinix Tour.

Je reviens brièvement sur ce départ, qui fera à nouveau honneur aux Ardennes, puisque le départ de l'édition 2008 et 2009 avaient déjà été donné ici. C'est donc un 3è départ qui sera donné depuis Charleville-Mézières le 15 juillet à 23h15 pour un prologue en nocturne de 8.8 km.

Le lendemain samedi 16 juillet nous prendrons la direction du Nord et de la Belgique pour terminer dans la région Nord-pas-de-Calais à Maubeuge. Une première semaine d'étape de plat démarre avec cette étape, on notera cependant une bosse dans laquelle devrait se glisser des échappés au trentième kilomètre, s'en suivra alors l'inévitable jeu du chat et de la souris jusqu'à l'arrivée.

Le dimanche 17 juillet nous reprendrons le chemin vers le sud en direction de Soissons mais quelques bosses dans les derniers dizaines de kilomètres pourraient donner des envies à certains d'arriver à Maubeuge un peu avant le reste du peloton, et avoir une avance confortable pour conserver le maillot jaune quelques jours. Avant que les hostilités ne commencent réellement.

Lundi 18 juillet, retour en Champagne-Ardennes, avec les départements de la Marne et de l'Aube. Aucune côte classée au programme de cette journée, le maillot du meilleur grimpeur ne changera pas d'épaule ce soir. Les rouleur-sprinteurs trouveront tout de même à redire sur le côté "plat" de l'étape quelques kilomètres après le départ, et lors du passage entre l'Aisne et la Marne, ce sera les seules changement d'altitude de l'étape qui se terminera probablement par un sprint massif à Troyes.

La 4è étape poursuivi sa progression en ce mardi 19 juillet vers le sud-est pour gagner la capitale mondiale de la moutarde, j'ai nommé Dijon. Comme la précédente, le maillot vert sera fera disputer jusqu'à la ligne d'arrivée rue des Malines à Dijon.

Le lendemain mercredi 20 juillet, le payasge changera pour arrivée dans le Jura à Pontarlier. Qui d'un rouleur, d'un sprinteur saura le mieux tirer son épingle du jeu ? Il est certain que les aspirants au maillot vert ne voudront pas laisser leur chance d'asseoir leur supériorité avant la montagne, mais que le porteur du maillot à pois voudra peut-être aussi grapiller quelques points avant de se voir dérober sa tunique par un pur grimpeur dans les jours à venir.

Première journée de repos, à Pontarlier ence  jeudi 21 juillet après un prologue et 5 étapes.

C'est alors que la seconde partie du Tour va commencer, et il ne fera aucun cadeau aux non grimpeurs. Après la journée de repos, le vendredi 22 juillet, le peloton se dirigera dans le massif du Jura jusqu'à St-Julien-en-Genevois, près de la frontière suisse. Quelques ascensions seront au programme, mais pas d'écart significatif sont attendus à l'arrivée.

Samedi 23 juillet, le premier week-end de l'EpiniX Tour après celui du départ donnera le ton en repassant dans le Jura pour se rendre à Annecy, une petite boucle pleine de montées. 4 seront au programme, dont Le col de la Faucille (1323m - 1è cat.) et le col de la Croix Serra (1048m - 2è cat.). Les deux autres côtes seront en 4è catégorie, il y aura des points à prendre aujourd'hui pour le classement de la montagne et les moments de repos, sur le plat seront rares.

Annecy sera toujours au centre de l'attention tout ce week-end. Après avoir accueilli l'arrivée de la 7è étape, c'est autour du lac d'Annecy, sur le parcours même du contre-la-montre disputé sur le Tour de France 2009 que se déroulera cette étape le Dimanche 24 juillet. Un contre-la-montre de près de 50 km avec le Col de Bluffy sur la seconde moitié du parcours pour corser la difficulté, comme pour les coureurs des équipes pro en 2009.

Lundi 25 Juillet, nous quitteront Annecy et la Haute-Savoie pour la Savoie avec deux terribles ascensions. Tout d'abord le Crêt de Châtillon (16km à 7%) culminant à 1660m en Haute-Savoie, puis après avoir déjà parcouru plus de 100km ce sera le somptueux col de la Madeleine (19.8km à 7.7%) culminant lui à 1993m d'altitude qui se dresseront sur la route des coureurs. L'arrivée à Moûtiers, en côte également, ne ravira peut-être même pas les grimpeurs.

Mardi 26 Juillet, un seul col au programme, alors que nous resterons en Savoie, c'est celui qui sera le sommet de cet EpiniX Tour 2011. L'Iseran sera escaladé depuis Bourg-Saint-Mauricen et bien qu'il y ait un replat à mi-chemin, aux environs de Val d'Isère, ce sera plus de 47 km de montée avec, à cause du replat, une pente moyenne de 4.1% "seulement". Les grimpeurs espéreront aussi, ne pas être rejoint avant l'arrivée, qui sera tout de même presque 100 km après le passage au sommet.

Une étape plus courte attends nos coureurs ce Mercredi 27 Juillet. plus courte, mais, avec 4 difficultés dont le Cold du Glandon qui sera escaladé dès la ligne du départ franchie. S'en suivront le Col d'Ornon et le terrifiant Col de Parquetout qui bien que sa longueur n'excède pas 7.1km sa pente est de 9.3% de moyenne. Et si cela ne suffisait pas, une ultime difficulté à 10 km de l'arrivée seulement, le Col Bayard, pourra faire exploser le dernier groupe qui serait encore en tête. Une victoire en solitaire est plus qu'envisageable à l'arrivée à Gap.

C'en est fini pour les Alpes, mais, avant de bénéficier d'une journée de repos grandement méritée, il faudra rejoindre la méditerranée, La Ciotat plus précisément en ce Jeudi 28 Juillet. Aucune autre difficulté que la longueur de cette étape et une bosse peut-être sensible, après autant de kilomètres, avant de pouvoir arriver au bord de mer.

Vendredi 28 Août, les coureurs se reposeront lors de leur transfert vers Perpignan.

Le second week-end de l'EpiniX Tour se fera en direction des Pyrénées, en commençant par une étape qui fera plusieurs bonds pour atteindre le Col de Puymorens, en passant quelques palliers comme le Col des Auzines et de Roquejalère, puis le Col de la Perche avant de terminer l'ascension en douceur (3.6%) vers le Col de Puymorens, la seule arrivée au sommet de ce tour 2011.

Dimanche 31 Juillet, d'Ax-les-Thermes à Saint-Gaudens, le profil conviendra à tous, même si une difficulté classée en 2è catégorie (Col de Port) viendra troubler un peu le peloton.

Le lundi 1er Août, après un transfert vers Pau, nous irons alors d'Ouest en Est, mais avant de rejoindre encore Saint-Gaudens mardi soir, il faudra au cours de cette 15è étape franchir l'Aubisque qui avait été écarté du parcours en 2009. L'arrivée sera jugée à Tarbes après 120 d'effort.

Mardi 2 Août, les routes de Saint-Gaudens où sera placée l'arrivée auront le plaisir d'accueillir encore le passage des coureurs. 2 belles difficultés se présenteront sur la fin d'étape, avec surtout le Col de Mente classée en première catégorie. Puis comme une fin de la montagne le Col des Ares sera le dernier col de 2è catégorie ou plus, lui même classé 2è catégorie. Le sort du maillot blanc à pois rouge sera peut-être d'ors et déjà scellé.

Mercredi 3 Août, nous observerons une dernière journée de repos, avant de remonter en selle pour rejoindre Paris.

Jeudi 4 Août, nous nous éloignerons d'Estancarbon avec dans le dos les Pyrénées, direction montauban, dont le nom me rappelle son rôle joué dans la légende des 4 Fils Aymon. Au niveau des coureurs, la souffrance des journées précédentes va peut-être enfin pouvoir être soulagée, quitte à laisser filer des échappées, loin, très loin, trop loin ?

Vendredi 5 Août, à la veille du dernier week-end du parcours, 146km devront être parcourus pour passer la ligne à Marmande. Le paysage sera redevenu plus propice, comme la veille à un rouleur-sprinteur, pour peu qu'ils aient passé la montagne dans les délais.

Samedi, 6 Août, avant-dernière étape, en contre-la-montre, de Langon à Bordeaux, près de 50 km là encore, mais, entièrement plat. Si le vent n'est pas de la partie je miserai sur une vitesse moyenne dépassant les 25 km/h.

Dimanche 7 Août, ça y est. Ils l'auront bouclé ce parcours, ils auront déchainés la montagne, et se seront déchainés pour la passer. Et c'est sur la célèbre avenue des Champs Élysées, déjà connu pour accueillir chaque année l'arrivée de la dernière étape du Tour de France, qu'arrivera également L'EpiniX Tour 2011, partie d'Evreux le matin même pour les 110 derniers kilomètres d'un tour qui en comportera plus de 2800.

Afficher la carte en Haute-Définition (3.79Mo)

Grand Départ de l'EpiniX Tour 2011

Bonjour à toutes et à tous,

Avant de vous dévoiler entièrement le parcours de l'EpiniX Tour 2011, aujourd'hui je vous offre l'affiche et le grand départ. Celui-ci aura lieu dans les Ardennes, qui accueillera le prologue pour la 3è fois en 6 éditions. C'est un prologue qui est peu commun avec ceux que l'on trouve sur le Tour de France. En effet, il est bien rare de trouver un prologue avec un relief.

Le prologue :

Au départ de Charleville-Mézières, il s'élance par quelques hectomètres de descente ; descente ponctuée par un virage à droite, un autre à gauche et un nouveau à droite sur le replat, avant la montée vers la maison bleue. la pente s'élève franchement, avant de se radoucir au lieu-dit jusqu'au basculement à l'auberge de la Forêt. Quelques instants de répit sur la descente vers Nouzonville sur une route large mais sinueuse. La traversée de Nouzonville s'effectuera sur le plat après un rond-point, et une petite bosse au niveau du pont. Dès la sortie de Nouzonville, la route montera brusquement (et brièvement), avant de calmer le jeu aux alentours de 5% sur les 2.5 km de la montée. Moins pentue que le raidillon pour accéder à la maison bleue, mais plus longue, et plus sinueuse aussi, elle atteindra son point culminant après avoir surplombée Joigny-sur-Meuse. C'en sera alors finit, pour les montées, il ne restera plus qu'une descente de 600m jusque l'entrée de Bogny-sur-Meuse. Peu d'effort restant à faire, mais, il faudra encore deux moments de prudence et de concentration aux deux virages de la descente, dont le dernier en épingle juste avant la ligne d'arrivée.

Étape 1 : Bogny-sur-Meuse > Maubeuge

Au menu de cette première étape, une balade le long de la Meuse de Bogny-sur-Meuse à Revin fera office d'apéritif. Nous n'utiliserons pas la piste cyclable sur berge récemment créé, ce qui donnera un petit peu de piquant à ce début d'étape. Après avoir suivi la Meuse, nous bifurquerons vers Rocroi (et une côte de 4è catégorie en entrée) et la Belgique qui sera le plat de résistance de l'étape avec une succession de vallons aux pourcentages délirants.

La suite vous sera dévoilée, dans quelques mois. Pour vous faire patienter, une affiche verra le jour dans au plus quelques semaines.