EpiniX Blog

Blog Officiel du site www.epinix.net

Un nouveau site pour 2015

Après environ 8 ans passé avec cette interface web, il est grand temps de la faire évoluer. Depuis sa création, le site s'est pourvu d'un blog, d'une section cyclisme sur mes parcours estivaux, et d'articles sur les sujets politiques et d'actualités. Plus récemment, il s'est vu ajouté une section TV, avec le détail des programmes TV pour les 15 prochains jours. Les technologies évoluant sans cesse, la visibilité du site uniquement sur un ordinateur commençait à le rendre vieillissant. La démocratisation de la téléphonie mobile et celui du surf depuis ces appareils rendent les sites très accessibles depuis n'importe où. Alors j'ai décidé de lui donner un coup de pinceau, de le rendre plus attractif, et disponible sur toutes les surfaces de navigation, du smartphone au PC, en passant par la tablette.

Le site avance à son rythme, la partie Télévision est la plus avancée. Sur l'actuel site, seulement quelques chaines, et quelques programmes étaient accessible. De nombreuses chaînes seront disponibles de quoi vous donnez les clés pour sélectionner au mieux votre soirée parmi vos programmes préférés.

Chaque section étant revue de A à Z, il reste encore une somme d'heures de développement conséquentes avant de publier le résultat qui je l'espère sera disponible pour la nouvelle année. Au passage vous découvrirez aussi, le parcours de l'EpiniX Tour 2015.

Dans mes prévisions, la section télévision sera terminée pour mi-septembre. Viendra ensuite le temps de formater le blog avant de terminer par le chapitre Cyclisme à partir de début novembre.

Je vous proposerai quelques captures d'écran, à raison d'environ une par semaine à partir de fin septembre.

Annulation EpiniX Tour 2014

Chaque année depuis 2006, j'effectuais un périple de 7-10 étapes, et même de 20-22 étapes depuis 2009.

Poignet cassé du coéquipier

Dessinateur de notre tour 2012 et de celui devant se dérouler cette année, Pierre-Emmanuel Losfeld a lourdement chuté en début d'année. Bilan, double fracture du poignet. Après un plâtrage et quelques séances de rééducation, les sensations s'améliorent mais les conditions requises pour s'élancer sur un Tour de 3 semaines, de plus de 2500km nécessite non pas d'être en forme, mais d'avoir une condition physique excellente. Il est apparu que malgré les progrès du poignet la condition sera trop juste au départ du tour pour s'assurer d'aller au terme. En conséquence, Pierre-Manu a dû se résoudre à jeter l'éponge pour cette année.

Parcours de rechange

Alors que Pierre-Manu était plâtré et évoquait sa possible non participation au Tour EpiniX-Interamicale, je songeais à planifier un parcours "bis", pour ne pas rouler tout seul celui de Pierre-Manu (et avoir une sensation de déjà vu, l'année suivante, avec lui). C'est alors que le serveur hébergeant le site, les bases de données des parcours a décidé de protester à sa manière. Extinction définitive.

Dès lors, puisque pour chaque parcours mon site propose de suivre en direct mon tour, il n'était plus concevable, à la réception du nouveau serveur, de planifier tout cela, en si peu de temps (5 semaines). Les 3 semaines de congés approchant, je les consacrerai à la réalisation du nouveau site web. plus petites reconnaissance d'un nouveau parcours dans les Ardennes. Plus de détails dans les prochaines semaines.

 

Précédentes annulations d'étapes

Il m'était déjà arrivé, après le départ, de devoir renoncer à boucler mon Tour. En 2008 alors que pour la première fois j'envisageais 10 étapes dont une partie en haute montagne, un mauvais temps inhabituel durant l'été, m'obligea à stopper après 2 étapes et 360km, à Strasbourg. Avec un mince espoir de pouvoir reprendre la route "plus loin, plus tard" si le ciel se dégageait, en vain. C'est une des raisons (les parcours prévus, mais non roulés) qui me poussa à dessiner un tour de 3 semaines "comme le vrai", pour 2009. Le premier d'une série.

En ce mois de juillet 2009, je dois à nouveau tirer un trait sur 2 étapes, de transition, à la suite d'une chute à Nice sur une bordure escamotée de piste cyclable grâce à la complicité d'un marquage au sol qui masquait la dénivellation. Résultat un dérailleur en vrac, qu'aucun réparateur local n'a voulu me dépanner dans la journée. C'est par un aller/retour Paris, que j'ai pu faire réparer mon vélo dans les 48h, puis aller jusque Toulouse, pour reprendre le périple.

Deux ans plus tard, en 2011, la panne vint du cycliste, pas du matériel. La première semaine de course fut détrempée. De rare moment de soleil, et un poncho fortement sollicité. A ceci des efforts nécessaire pour tracter la remorque, j'ai été victime du syndrome de l'essui-glace. Douleur lancinante, non aigüe, provoqant une gène lors de montée, c'est ainsi qu'à Annecy, avant même d'aborder les premières difficultés montagneuses je dû me résoudre à l'abandon. 3 semaines de repos minimum requis par le médecin du sport.

En 2012, sur mon premier tour accompagné, à nouveau à cause d'un ennui mécanique (roulements HS) j'ai dû me faire emmener en voiture, à Carcassonne plus rapidement (les derniers 40km) afin de trouver un mécano.

Enfin, l'an passé, un aménagement a été réalisé sur une étape de montagne, à cause des trombes d'eau s'abattant sur la route, la Madeleine a dû être contourné, afin d'éviter tout accident dans la descente avec la remorque et la chaussée glissante.

Nouveau serveur

Pendant près de 3 mois le site web a été indisponible. Résultat d'une panne matérielle irréparable. Après un diagnostic définitif et une livraison de commande, arriva la nouvelle machine serveur.

Après avoir repris les bases de données de l'ancien serveur, les services reviennent peu à peu en fonction. le tchat était partiellement ouvert en journée, il est à nouveau opérationnel 24h/24. Le site web, est lui aussi disponible. Le serveur FTP disparaît pour le moment.

PMA : l'avis du gouvernement

S'il est un acronyme dont peu de gens sont passés à côté ces derniers jours c'est bien celui de la PMA : Procréation médicalement Assistée. Elle fait débat dans la société à l'heure où, après l'adoption du mariage entre personnes de même sexe, on assiste aujourd'hui à d'un côté La Manif Pour Tous qui a obtenu le report du projet de loi Famille, devant être présenté par la Ministre de la Famille Dominique Bertinotti (PS), dans lequel il ne devait pas figurer de volet touchant à la PMA, de l'autre côté une majorité qui au parlement voulait déposer des amendements en ce sens et un gouvernement qui annonce qu'il s'y opposera.

On rappellera que le collectif de La Manif Pour Tous (LMPT) dont la manifestation de dimanche 2 février 2014 a été décrite par des députés de la majorité comme "fourre-tout", a gardé, malgré l'adoption de la loi Taubira en 2013, la même ligne argumentaire (non au mariage et à l'adoption par des couples de même sexe, non à la PMA, non à la GPA - Gestation Pour Autrui) y ajoutant le combat contre la "théorie du genre".

Il est bien évident que mariages, adoptions, PMA, GPA, théorie du genre, sont des domaines distincts, néanmoins, ils abordent tous la notion de la Famille et de ce qui est au coeur du foyer, les enfants.

Pour les partisans de LMPT la PMA est une conséquence logique (et souhaitée par les associations LGBT - Lesbienne-Gay-Bi-Trans) du mariage autorisé entre personnes de même sexe, puisque la nature ne leur permet pas, entre eux, d'enfanter. Et les pro-PMA arguent que cela les discriminent, vis-à-vis des couples mariés "hétéro" qui eux sont dans cette capacité (hors accident de la vie). Si jamais la PMA est autorisée pour les couples de lesbiennes, il y aura de fait une situation inégalitaire envers les couples d'hommes qui réclament déjà pour eux, la GPA. Cette GPA qui est autorisée dans d'autres pays (Belgique, USA, ...) où certains couples français (y compris hétéros) vont déjà en sachant bien que cette pratique est interdite en France, et qu'ils exposent l'enfant qu'ils ramènent à un risque juridique. Une circulaire de Christiane Taubira en 2013 a fait un peu de bruit, car elle recommandait de la mansuétude vis à vis de ces situations, bien que le code pénal réprouve ces pratiques.

Mais revenons-en à la PMA, le lendemain de la manifestation, Manuel Valls (ministre de l'intérieur) a déclaré que le Gouvernement s'opposerait aux amendements PMA que pourraient déposés des députés lors de l'examen du texte de la loi Famille à l'Assemblée Nationale. Quelques heures plus tard, le Premier Ministre lui-même annonçait le report du texte au minimum à 2015. LMPT savoure cette victoire, même si elle n'exulte pas de joie pour autant : le mariage est passé avec l'adoption plénière, ceci n'est qu'un report du texte, et la théorie du genre dont les premiers pas à l'école l'ont été sous Luc Châtel (UMP) est toujours au cœur de son attention.

Najat Vallaud-Belkacem, porte-parole du gouvernement a martelé tant et plus, devant les micros des différentes chaines d'information en continue (BFMTV, iTélé) que non, la théorie du genre n'existait pas, que non la PMA n'était pas prévue dans le texte de loi, et que le gouvernement y était même opposé.

On aurait presque envie de la croire, avec son sourire à peine forcé, lorsqu'elle rend la parole au journaliste qui l'interroge, malheureusement, si le gouvernement est contre la PMA, il est composés de ministres, qui eux, se sont pour certains déjà prononcés sinon engagés à faire passer la PMA, tout comme Bruno Le Roux, président du groupe SRC (Socialistes) à l'Assemblée.

Faisons donc un rapide tour des ministres, afin de voir qui, parmi eux sont favorables ou opposés à cette aide à la procréation pour les couples de lesbiennes.

Najat Vallaud-Belkacem (Porte-parole du gouvernement, ministre des droits des femmes) : FAVORABLE
"Je suis favorable à la PMA" (France Inter 29/09/2013)

Alain Vidalies (ministre chargé des relations avec le parlement) FAVORABLE
"Je précise qu'il y aura une seule loi portant sur l'ensemble des questions portant sur la famille, que cette loi comprendra la proposition du gouvernement sur la PMA, que le débat n'interviendra qu'après la connaissance de l'avis du Conseil national d'éthique et donc avant la fin de l'année" (février 2013).

Manuel Valls (ministre de l'intérieur) FAVORABLE puis DÉFAVORABLE
"D’une manière générale, nous devons accompagner les évolutions de la société, permettre des droits nouveaux"
(2011 - Têtu)
La PMA est «un sujet extrêmement compliqué» qui «mérite un débat approfondi (…), long et fourni», argumentait récemment le ministre de l'Intérieur. La voterait-il s'il était encore député? «Non»
(04/02/2013 - Le Figaro)

Dominique Bertinotti (Ministre de la Famille) : FAVORABLE
"A titre personnel, tout le monde sait que j'y suis favorable. Mais je suis aussi consciente (...) que le temps de la PMA n'est pas venu."
(2014 - France Info)

Aurélie Filipetti (Ministre de la Culture) : FAVORABLE sur GPA, avis inconnu sur PMA.
(2010 - Tribune dans Le Monde)

Marisol Touraine (Ministre de la Santé) FAVORABLE
La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a également donné sa position dimanche, se déclarant "personnellement favorable" à ce que la PMA soit "accessible à tous".
(15/10/2013 - JDD)

Michel Sapin (Ministre de l'Economie) FAVORABLE
Il s'est déclaré favorable à "ce que les choses évoluent sur la PMA".
(13/12/2012 - Public Sénat)

Christiane Taubira (Garde des Sceaux) FAVORABLE
Elle estime "légitime cette revendication des couples de femmes".
(12/02/2013 - France2)

Vincent Peillon (Ministre de l'Éducation Nationale) : FAVORABLE
"madame BERTINOTTI a dit ce qui est la position du gouvernement, il y aura cette consultation du Comité d’éthique, il y aura la PMA dans la loi famille une fois que cette consultation aura eu lieu."
(04/02/2013 - Interview i-Télé)

Victorin Lurel (Ministre des Outre-Mer) : DÉFAVORABLE
"La PMA me pose un problème. Après la PMA on va parler de la gestation pour autrui"
(04/02/2013 - Le Figaro)

Nicole Bricq (Ministre du Commerce Extérieur) : DÉFAVORABLE
"Ce n'est pas la PMA en tant que telle qui me pose problème, c'est la GPA et la marchandisation des corps qu'elle entraînerait"
(04/02/2013 - Le Figaro)

Valérie Fourneyron (Ministre des Sports) : DÉFAVORABLE
Le mariage pour les personnes du même sexe, oui, la procréation médicalement assistée pour les couples homos, non. La ministre des Sports et de la Jeunesse, Valérie Fourneyron, est opposée à l’ouverture de la PMA aux couples homos, selon son entourage. Pour ce médecin de formation, cela poserait des problèmes de bioéthique.
(28/01/2013 - France TV Info)

Une majorité des ministres ayant pris position sont favorables à la PMA, ce sont les mêmes que l'on retrouve au micro de journalistes pour "apporter des éléments (objectifs?) au téléspectateur sur la question de la PMA". Je n'ai vu, pour ma part, aucun des ministres défavorables s'exprimer sur le sujet sur un plateau de télévision, mais peut-être n'auraient-ils pas pu apporter des éléments aussi objectifs aux téléspectateurs que leurs collègues.

J'éditerai l'article pour faire évoluer les avis, ou mettre ceux des autres ministres qui me sont jusqu'ici inconnus.

Bonne Année 2014

Bonjour à tous,

Si vous aviez l'habitude de consulter mon site, vous avez sans doute rencontrez beaucoup de difficultés à y accéder depuis le 23 décembre.

Après une première intervention de l'opérateur le 30 décembre, c'est grâce à celle de l'opérateur historique au matin de ce 13 janvier que tout semble être rentré dans l'ordre.

Il est donc temps pour moi de vous souhaiter à toutes et à tous, une excellente année 2014.

Croissance prévue, croissance revue.

Les professions de foi des candidats à la magistrature suprême sont trop vite oubliées, alors même que l'élu sévit toujours depuis le faubourg Saint-Honoré.

En atteste le fameux fascicule des 60 engagements pour la France de François Hollande, où dans ces dernières pages, le candidat, chiffres à l'appui veut démontrer que son "projet se fonde sur des hypothèses de croissance de notre économie, à la fois prudentes et réalistes".

Il nous montre deux tableaux, le premier sur les chiffres de la croissance tout au long de son quinquennat :

  2012 2013 2014 2015 2016 2017
Prévision FH 0,5% 1,7% 2% 2-2,5% 2-2,5% 2-2,5%
OCDE  0%  0,3%
(prévision)
       
FMI  0%  0,2%
(prévision)
 0,9%
(prévision)
     
INSEE  0%  0,3%        

Un gouvernement irréprochable

Quand un candidat à l'élection présidentielle annonce une volonté, claire, déterminée de ne pas s'entourer de personnes ayant été jugées et condamnées ça donne envie d'y croire ou de rire. Évidemment, le candidat ayant gagné, il va être possible de constater, de vérifier qu'il met en oeuvre tout ce qu'il a promis... ou pas.

Une fois élu, le nouveau président de la république va désigner son premier ministre, puis sur proposition de ce dernier nommer chacun des ministres qui formera le gouvernement. Voici un tour d'horizon de ce gouvernement que François Hollande a voulu irréprochable (accompagné d'anecdote sur la progéniture de ces ministres).

Premier Ministre
Jean-Marc Ayrault
né le 25 janvier 1950 à Maulévrier en Maine-et-Loire
En 1997, il est condamné à six mois de prison avec sursis et 30 000 francs d'amende pour délit d'octroi d’avantage injustifié (souvent dit délit de favoritisme), sans mise en concurrence du marché d'impression du journal municipal Nantes Passion, à Daniel Nedzela, homme d'affaires proche du PS, au travers de l'association Omnic, subventionnée par la commune à hauteur six millions de francs par an de fin 1989 au 1er janvier 1994. Il ne fait pas appel.
Bénéficiant d'une réhabilitation automatique en 2008, son casier judiciaire redevient vierge.
Ministre des Affaires étrangères
Laurent Fabius
né le 20 août 1946 dans le 16e arrondissement de Paris
Mis en cause mais pas inquiété dans 2 scandales : le Rainbow Warrior et l'affaire du sang contaminé.
Son fils, Thomas Fabius, déjà condamné en 2011 pour abus de confiance et non assujetti à l'impôt sur le revenu, s'est offert un appartement à 7 millions d'euros qui intéresse la justice qui a ouvert à son encontre une enquête pour "faux", "escroquerie" et "blanchiment".
Ministre de l'Éducation nationale
Vincent Peillon
né le 7 juillet 1960 à Suresnes (Hauts-de-Seine)
Aucune condamnation de l'homme. Le rejeton, lui, risquerait d'aller au coin (si on faisait encore des remontrances aux élèves) pour ces propos le 13 janvier 2013 sur Facebook : "Connard de manifestants, on devrait tous les pendre en place public". (sic)
Garde des Sceaux, ministre de la Justice
Christiane Taubira
née le 2 février 1952 à Cayenne (Guyane)

En 2004, elle est condamnée par le conseil des prud'hommes de Paris pour licenciement injustifié et rupture de CDD « abusive » concernant son ancienne assistante parlementaire (Sylvia Edom), et doit lui verser 5 300 euros.

Faits notoires : a milité pour l'indépendance de la Guyane, divorcé d'un chef indépendantiste. Au gouvernement, elle supprime les tribunaux correctionnels pour mineurs, propose de rendre optionnelles la prison pour  les condamnations à des peines inférieures ou égales à 5 ans. C'est elle également qui a porté le projet de Loi ouvrant le droit au mariage entre personnes de même sexe (et à l'adoption).

Ministre de l'Économie et des Finances
Pierre Moscovici
né le 16 septembre 1957 à Paris
Condamné en 2001 à verser 1220 euros à la victime pour atteinte au droit à l'image. Il avait utilisé sans son consentement la photo d'un employé municipal pour la publier dans une brochure électorale pour les élections municipales. 
Ministre des Affaires sociales et de la Santé
Marisol Touraine
née le 7 mars 1959 à Paris
Aucune condamnation à titre personnel, mais son fils Gabriel Reveyrand de Menthon, condamné en mars 2013 à trois ans de prison ferme pour extorsion de fonds et séquestration vient d'être incarcéré en septembre.
Ministre de l'Égalité des territoires et du Logement
Cécile Duflot
née le 1er avril 1975 à Villeneuve-Saint-Georges (Val-de-Marne)
 
Ministre de l'Intérieur
Manuel Valls
né le 13 août 1962 à Barcelone (Espagne)
 
Ministre du Commerce extérieur
Nicole Bricq
née le 10 juin 1947 à La Rochefoucauld (Charente)
 
Ministre du Redressement productif
Arnaud Montebourg
né le 30 octobre 1962 à Clamecy (Nièvre)
Le 23 mai 2012, le ministre du redressement productif Arnaud Montebourg a été condamné à 1 € de dommages et intérêts pour avoir publiquement injurié les anciens membres de la direction de la société de ferries SeaFrance, en les traitant « d'escrocs ».
Le 17 décembre 2012, Arnaud Montebourg, a été condamné à 2 000 euros de dommages et intérêts en réparation du préjudice moral et 3 000 euros au titre des frais de justice, pour avoir porté atteinte à la présomption d'innocence du sénateur PS Jean-Noël Guérini, également président du Conseil général des Bouches-du-Rhône, en ayant estimé que les faits reprochés à ce dernier n'auraient pu avoir lieu sans la «complicité» de son frère, un homme d'affaires connu pour ses liens avec le grand banditisme.
Ministre de l'Écologie, du Développement durable et de l'Énergie
Philippe Martin
né le 22 novembre 1953 à La Garenne-Colombes (Seine)
Inconnu des services de police, de gendarmerie et des tribunaux. Inconnu au gouvernement, on doit lui demander sa pièce d'identité à l'entrée du conseil des ministres.
Ministre du Travail, de l'Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social
Michel Sapin
né le 9 avril 1952 à Boulogne-Billancourt (Seine)
Suspecté en 2001 d'avoir versé des dividendes fictifs aux actionnaires du Crédit Lyonnais (montants fixés par son cabinet ministériel).
Ministre de la Défense
Jean-Yves Le Drian
né le 30 juin 1947 à Lorient (Morbihan)
 
Ministre de la Culture et de la Communication
Aurélie Filippetti
née le 17 juin 1973 à Villerupt (Meurthe-et-Moselle)
 
Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche
Geneviève Fioraso
née le 10 octobre 1954 à Amiens (Somme)
Directrice commerciale et membre du conseil d'administration de la société Corys de 1989 à 1995 crée par l'actuel député-maire PS de Grenoble Michel Destot. ni l'un ni l'autre n'ont été inquiété pour avoir gonflé les chiffres d'affaires en vue d'obtenir des crédits européens dévolus à être reversés à des instituts et universités qui attendent encore l'argent. C'est le successeur de Destot qui sera condamné.
Ministre des Droits des femmes, porte-parole du gouvernement
Najat Vallaud-Belkacem
née Najat Belkacem le 4 octobre 1977 à Beni Chiker, dans la région du Rif, au nord-est du Maroc
 
Ministre de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt
Stéphane Le Foll
né le 3 février 1960 au Mans
 
Ministre de la Réforme de l'État, de la Décentralisation et de la Fonction publique
Marylise Lebranchu
née Perrault le 25 avril 1947 à Loudéac (Côtes-du-Nord)
 
Ministre des Outre-mer
Victorin Lurel
né le 20 août 1951 à Vieux-Habitants (Guadeloupe)
Pour l'anecdote, Jean-Christophe Bouvier, son directeur de cabinet adjoint, condamné à une amende de 4e catégorie (90 euros) sans doute trop pressé, il a forcé un barrage établie dans le cadre d'un rallye automobile.
Ministre de l'Artisanat, du Commerce et du Tourisme
Sylvia Pinel
née le 28 septembre 1977 à L'Union en Haute-Garonne
En mai 2009, Le Nouvel Observateur révèle que la députée Sylvia Pinel a adressé une lettre de mise en demeure aux responsables d'un site de surveillance de l'activité des parlementaires afin d'exiger le retrait de la page la concernant.
Ministre des Sports, de la Jeunesse, de l'Éducation populaire et de la Vie associative
Valérie Fourneyron
née le 4 octobre 1959 au Petit-Quevilly, en Seine-Maritime
 

Voilà qui est déjà pas mal... mais "entourage" ne signifie pas qu'il ne s'agit que du gouvernement. Durant sa campagne présidentielle, François Hollande avait confié son image à André Loncle, le fils de François Loncle, ancien ministre sous Bérégovoy et actuel député de la 4è circonscription de l'Eure. L'ancien candidat devenu président, a dû être satisfait de son travail puisqu'il lui a confié la direction du service audiovisuel de l'Élysée. Oui, car sur son CV ne figure pas sa condamnation à 3 ans de prison, dont 6 mois ferme, assorti d'une mise à l'épreuve de 3 ans pour complicité de détention et usage de stupéfiant (Héroïne). Certains protesteront qu'il ne faut pas blâmer une lointaine "erreur de jeunesse", j'objecterai qu'à 31 ans, la jeunesse est plus lointaine que cette erreur.

Plus proche encore de notre chef de guerre, prêt à mettre la rose ou la Tulipe au fusil pour aller en Syrie, il y a le fiston de la première concubine de France, qui en pleine campagne présidentielle a eu le privilège d'être escorté par la police... non pas en raison de sa notoriété future, ou pour une quelconque protection policière, mais pour être interrogé dans le cadre d'une garde à vue pour possession de cannabis. L'affaire ne dit pas si la camelote lui a été restituée avec ou sans intervention de poupoule ou de son chef coq.

Dans un prochain article vous verrez que pour s'entourer de tels talents, il avait le choix. De quoi se demander, le sourire en coin, si le prochain recrutement des futurs cadres au PS se fera à la Santé ou à Fleury. Un sourire qui s'estompe vite, lorsqu'on pense que ce sont des repris de justice qui nous gouvernent.

Rétro EpiniX Tour 2013 (Partie 1/22) : La préparation "Yes, I Can"

Retour sur une longue préparation

Planifié pendant de nombreux mois, cette nouvelle édition se voulait être une revanche sur l'édition 2011 interrompue sur blessure (syndrome de l'essuie-glace au genoux droit). Sportivement, les étapes non parcourues de 2011 étaient prêtes pour accueillir la route de l'EpiniX Tour 2013. Restait 7 étapes à imaginer, créer, à commencer par le lieu idéal pour un prologue. Un lieu mythique, pour un tour qui restera pour moi, tout aussi mythique. Ce lieu, je l'ai trouvé au début de l'automne 2012, à quelques 300 km à l'ouest de Paris, sur une route bien connue pour être le théâtre d'une mythique course automobile, mais qui depuis plusieurs années voit également des compétiteurs à 2 roues sans moteurs s'élancer pour 24 heures... Vous l'aurez compris, il s'agit du mythique circuit des 24 heures du Mans avec la non moins célèbre ligne droite de la rue des Hunaudières. Ce point de départ choisi, les étapes menant du mans à Annecy allait naturellement m'amener à traverser le Massif Central et à avoir des étapes à distance record.

Dès la 2è étape, la plus longue étape de plaine jamais parcourue dans l'EpiniX Tour arrive (200km), après une étape parmi les plus longues la veille. Alors que le prologue était symboliquement sous le signe de la vitesse, sur un lieu synonyme d'endurance, la longueur de la 2è étape illustre à quel point cette édition va nécessiter de gérer au mieux le temps et ses forces. Cette étape "la plus longue" ne le restera que quelques jours, puisqu'il était déjà prévu, que l'étape 11 la dépasse en distance (215.9km).

Sur un Tour comme celui du Tour de France, la première semaine est le plus souvent dévolue à une série d'arrivées au sprint au terme de longues et parfois ennuyeuses étapes en ligne, sur un relief bien plat. Seulement 3 étapes précéderont les premiers reliefs à fort pourcentage. Quelques montées dans ce massif central passées, et puis la route prendra la direction des Alpes où attendent de pied ferme, ces monts non gravis en 2011.

Quelques ajustements sur ces étapes estampillées "2011", au gré des réservations d'hôtels, ou d'ajustement des difficultés, et voilà un parcours 2013 qui arbore, sur le papier, déjà quelques records :

  • Etape en ligne la plus longue : 215.9km
  • Etape de montagne la plus longue : 170.2km
  • Seulement 2 journées de repos.
  • Un total de 2860km (280km de plus que la planification de 2012).
  • Des transferts en soirée ou en milieu de journée exigeant une arrivée impérative dans les délais.

Une fois que le parcours était prêt et n'attendait plus qu'à être emprunté, il fallait encore préparer le site web, afin de vous proposer pour chaque étape, la carte, le profil, l'itinéraire horaire, le "live" (permettant de suivre mon avancé en direct, les jours d'étape) et surtout, la section tourisme, qui vous aura permis, si vous y avez jeté un oeil de mieux connaitre les villes étapes qui m'auront accueilli cette année.

Outre la préparation des étapes, et du site, il y a la préparation physique. Avec le printemps que nous avons connu dans la partie nord de la France, celle-ci a été faible, ou sous la pluie. C'est donc avec un déficit d'entrainement que j'ai pris le départ pour le Mans, mais avec une grande détermination qu'avec mon Bianchi (le vélo qui m'accompagne depuis 10 ans) ainsi qu'avec ma remorque Bob Yak et son sac jaune bien rempli :

  • Vêtements Cyclistes : cuissards, maillots, sockets, haut thermique, coupe-vent, imperméable, poncho, ...
  • Matériel cycle : GPS, compteur, chambres à air vélo et remorque, pneu vélo et remorque, outils (clé allen, démonte-pneu).
  • Vêtement de ville : jean, t-shirt, pull, sous-vêtements
  • Equipement high-tech : netbook, rallonge, chargeurs (tél. portable, netbook, Caméra CamSport, GPS Garmin, éclairage avant, appareil photo)
  • Trousse toilettes et Santé (pour petits bobos)
  • Carton Overstim's et powerbar : environ 80 tubes gels, pâtes d'amande, barres, bidon poudre énergétique etc.

Sans oublier le sac à dos qui contiendra la paire de tennis, 2 antivols, l'appareil photo, et 2 bouteilles d'eau (1.5L + 2L). Pour mémoriser quelques moments, passages, outre l'appareil photo, je me suis équipé cette année d'un dictaphone.

Partie de la Gare Montparnasse pour Le Mans, une fois débarqué, sur le parking de la gare, devant les difficultés qui m'attendent, j'ai pu me dire intérieurement : Yes, I Can !

 Gare du Mans

A suivre, le prologue Le Mans / Le Mans

 

Bilan EpiniX Tour 2013

Après 3 semaines de courses et de paysages magnifiques rencontrés au long de 2868 kilomètres (2955km avec le hors parcours), il est temps de tirer un premier bilan (statistiques) de l'édition 2013 de l'EpiniX Tour.

 

  Étape Cumuls
Km Temps Moy. Km Temps Moy.
P : Le Mans > Le Mans 10,3 19m05s 32,4 10,3 19m05s 32,38
1 : Le Mans > Châtellerault 167,5 8h29m18s 19,7 177,8 8h48m23s 20,19
2 : Châtellerault > Montluçon 200,0 9h48m58s 20,4 377,8 18h37m21s 20,29
3 : Montluçon > Clermont-Ferrand 129,4 7h59m15s 16,2 507,2 26h36m36s 19,06
4 : Aubière > Le Puy-en-Velay 157,5 8h41m40s 18,1 664,7 35h18m16s 18,83
5 : Le Puy-en-Velay > Givors 168,6 9h13m12s 18,3 833,3 44h31m28s 18,72
6 : Vienne > Aix-les-Bains 167,3 10h12m41s 16,4 1000,6 54h44m09s 18,28
7 : Annecy > Annecy 53,1 2h32m22s 20,9 1053,7 57h16m31s 18,40
8 : Annecy > Moûtiers 110,8 8h06m48s 13,7 1164,5 65h23m19s 17,81
9 : Moûtiers > Ste-Marie-de-Cuines 171,1 10h15m22s 16,7 1335,6 75h38m41s 17,66
10 : Ste-Marie-de-Cuines > Gap 147,2 11h00m48s 13,4 1482,8 86h39m29s 17,11
11 : Gap > La Ciotat 219,3 10h37m46s 20,6 1702,1 97h17m15s 17,50
12 : La Ciotat > Marseille 46,3 2h46m35s 16,7 1748,4 100h03m50s 17,47
13 : Perpignan > Col de Puymorens 187,5 11h59m18s 15,6 1935,9 112h03m08s 17,28
14 : Ax-les-Thermes > St-Gaudens 157,4 9h19m23s 16,9 2093,3 121h22m31s 17,25
15 : Pau > Tarbes 123,7 8h06m05s 15,3 2217,0 129h28m36s 17,12
16 : Tarbes > St-Gaudens 145,8 8h40m11s 16,8 2362,8 138h08m47s 17,10
17 : Estancarbon >  Montauban 157,8 7h47m19s 20,3 2520,6 145h56m06s 17,27
18 : Montauban > Marmande 151,1 8h03m09s 18,8 2671,7 153h59m15s 17,35
19 : Langon > Bordeaux 85,2 4h30m38s 18,9 2756,9 158h29m53s 17,39
20 : Évreux > Paris-Champs-Élysées 111,7 5h09m15s 21,7 2868,6 163h39m08s 17,53

EpiniX Tour 2013 : dernière ligne droite avant le départ

A 38 jours du départ, les préparatifs vont bon train. Les réservations des hôtels et des trains pour les liaisons sont presque terminées.

Du côté du parcours, la vérification est en cours, et les données GPS sont prêtes même si dans les prochains jours elles seront complétées pour avoir des points de passages plus rapprochés.

La section tourisme sera achevée durant le Tour (entre 24 à 48h avant l'étape concernée).

Les profils des étapes sont prêts et les horaires de passage seront affichés avant la fin de cette semaine.