EpiniX Blog

Blog Officiel du site www.epinix.net

EpiniX Tour 2011 - Déchaine la montagne

Bonjour à vous tous, mes chers lecteurs et lectrices,

Carte de l'EpiniX Tour 2011
Cliquez sur la carte
pour afficher le détail

C'est avec une grande joie que je vous propose aujourd'hui le parcours officiel de la 6è édition de l'Epinix Tour.

Je reviens brièvement sur ce départ, qui fera à nouveau honneur aux Ardennes, puisque le départ de l'édition 2008 et 2009 avaient déjà été donné ici. C'est donc un 3è départ qui sera donné depuis Charleville-Mézières le 15 juillet à 23h15 pour un prologue en nocturne de 8.8 km.

Le lendemain samedi 16 juillet nous prendrons la direction du Nord et de la Belgique pour terminer dans la région Nord-pas-de-Calais à Maubeuge. Une première semaine d'étape de plat démarre avec cette étape, on notera cependant une bosse dans laquelle devrait se glisser des échappés au trentième kilomètre, s'en suivra alors l'inévitable jeu du chat et de la souris jusqu'à l'arrivée.

Le dimanche 17 juillet nous reprendrons le chemin vers le sud en direction de Soissons mais quelques bosses dans les derniers dizaines de kilomètres pourraient donner des envies à certains d'arriver à Maubeuge un peu avant le reste du peloton, et avoir une avance confortable pour conserver le maillot jaune quelques jours. Avant que les hostilités ne commencent réellement.

Lundi 18 juillet, retour en Champagne-Ardennes, avec les départements de la Marne et de l'Aube. Aucune côte classée au programme de cette journée, le maillot du meilleur grimpeur ne changera pas d'épaule ce soir. Les rouleur-sprinteurs trouveront tout de même à redire sur le côté "plat" de l'étape quelques kilomètres après le départ, et lors du passage entre l'Aisne et la Marne, ce sera les seules changement d'altitude de l'étape qui se terminera probablement par un sprint massif à Troyes.

La 4è étape poursuivi sa progression en ce mardi 19 juillet vers le sud-est pour gagner la capitale mondiale de la moutarde, j'ai nommé Dijon. Comme la précédente, le maillot vert sera fera disputer jusqu'à la ligne d'arrivée rue des Malines à Dijon.

Le lendemain mercredi 20 juillet, le payasge changera pour arrivée dans le Jura à Pontarlier. Qui d'un rouleur, d'un sprinteur saura le mieux tirer son épingle du jeu ? Il est certain que les aspirants au maillot vert ne voudront pas laisser leur chance d'asseoir leur supériorité avant la montagne, mais que le porteur du maillot à pois voudra peut-être aussi grapiller quelques points avant de se voir dérober sa tunique par un pur grimpeur dans les jours à venir.

Première journée de repos, à Pontarlier ence  jeudi 21 juillet après un prologue et 5 étapes.

C'est alors que la seconde partie du Tour va commencer, et il ne fera aucun cadeau aux non grimpeurs. Après la journée de repos, le vendredi 22 juillet, le peloton se dirigera dans le massif du Jura jusqu'à St-Julien-en-Genevois, près de la frontière suisse. Quelques ascensions seront au programme, mais pas d'écart significatif sont attendus à l'arrivée.

Samedi 23 juillet, le premier week-end de l'EpiniX Tour après celui du départ donnera le ton en repassant dans le Jura pour se rendre à Annecy, une petite boucle pleine de montées. 4 seront au programme, dont Le col de la Faucille (1323m - 1è cat.) et le col de la Croix Serra (1048m - 2è cat.). Les deux autres côtes seront en 4è catégorie, il y aura des points à prendre aujourd'hui pour le classement de la montagne et les moments de repos, sur le plat seront rares.

Annecy sera toujours au centre de l'attention tout ce week-end. Après avoir accueilli l'arrivée de la 7è étape, c'est autour du lac d'Annecy, sur le parcours même du contre-la-montre disputé sur le Tour de France 2009 que se déroulera cette étape le Dimanche 24 juillet. Un contre-la-montre de près de 50 km avec le Col de Bluffy sur la seconde moitié du parcours pour corser la difficulté, comme pour les coureurs des équipes pro en 2009.

Lundi 25 Juillet, nous quitteront Annecy et la Haute-Savoie pour la Savoie avec deux terribles ascensions. Tout d'abord le Crêt de Châtillon (16km à 7%) culminant à 1660m en Haute-Savoie, puis après avoir déjà parcouru plus de 100km ce sera le somptueux col de la Madeleine (19.8km à 7.7%) culminant lui à 1993m d'altitude qui se dresseront sur la route des coureurs. L'arrivée à Moûtiers, en côte également, ne ravira peut-être même pas les grimpeurs.

Mardi 26 Juillet, un seul col au programme, alors que nous resterons en Savoie, c'est celui qui sera le sommet de cet EpiniX Tour 2011. L'Iseran sera escaladé depuis Bourg-Saint-Mauricen et bien qu'il y ait un replat à mi-chemin, aux environs de Val d'Isère, ce sera plus de 47 km de montée avec, à cause du replat, une pente moyenne de 4.1% "seulement". Les grimpeurs espéreront aussi, ne pas être rejoint avant l'arrivée, qui sera tout de même presque 100 km après le passage au sommet.

Une étape plus courte attends nos coureurs ce Mercredi 27 Juillet. plus courte, mais, avec 4 difficultés dont le Cold du Glandon qui sera escaladé dès la ligne du départ franchie. S'en suivront le Col d'Ornon et le terrifiant Col de Parquetout qui bien que sa longueur n'excède pas 7.1km sa pente est de 9.3% de moyenne. Et si cela ne suffisait pas, une ultime difficulté à 10 km de l'arrivée seulement, le Col Bayard, pourra faire exploser le dernier groupe qui serait encore en tête. Une victoire en solitaire est plus qu'envisageable à l'arrivée à Gap.

C'en est fini pour les Alpes, mais, avant de bénéficier d'une journée de repos grandement méritée, il faudra rejoindre la méditerranée, La Ciotat plus précisément en ce Jeudi 28 Juillet. Aucune autre difficulté que la longueur de cette étape et une bosse peut-être sensible, après autant de kilomètres, avant de pouvoir arriver au bord de mer.

Vendredi 28 Août, les coureurs se reposeront lors de leur transfert vers Perpignan.

Le second week-end de l'EpiniX Tour se fera en direction des Pyrénées, en commençant par une étape qui fera plusieurs bonds pour atteindre le Col de Puymorens, en passant quelques palliers comme le Col des Auzines et de Roquejalère, puis le Col de la Perche avant de terminer l'ascension en douceur (3.6%) vers le Col de Puymorens, la seule arrivée au sommet de ce tour 2011.

Dimanche 31 Juillet, d'Ax-les-Thermes à Saint-Gaudens, le profil conviendra à tous, même si une difficulté classée en 2è catégorie (Col de Port) viendra troubler un peu le peloton.

Le lundi 1er Août, après un transfert vers Pau, nous irons alors d'Ouest en Est, mais avant de rejoindre encore Saint-Gaudens mardi soir, il faudra au cours de cette 15è étape franchir l'Aubisque qui avait été écarté du parcours en 2009. L'arrivée sera jugée à Tarbes après 120 d'effort.

Mardi 2 Août, les routes de Saint-Gaudens où sera placée l'arrivée auront le plaisir d'accueillir encore le passage des coureurs. 2 belles difficultés se présenteront sur la fin d'étape, avec surtout le Col de Mente classée en première catégorie. Puis comme une fin de la montagne le Col des Ares sera le dernier col de 2è catégorie ou plus, lui même classé 2è catégorie. Le sort du maillot blanc à pois rouge sera peut-être d'ors et déjà scellé.

Mercredi 3 Août, nous observerons une dernière journée de repos, avant de remonter en selle pour rejoindre Paris.

Jeudi 4 Août, nous nous éloignerons d'Estancarbon avec dans le dos les Pyrénées, direction montauban, dont le nom me rappelle son rôle joué dans la légende des 4 Fils Aymon. Au niveau des coureurs, la souffrance des journées précédentes va peut-être enfin pouvoir être soulagée, quitte à laisser filer des échappées, loin, très loin, trop loin ?

Vendredi 5 Août, à la veille du dernier week-end du parcours, 146km devront être parcourus pour passer la ligne à Marmande. Le paysage sera redevenu plus propice, comme la veille à un rouleur-sprinteur, pour peu qu'ils aient passé la montagne dans les délais.

Samedi, 6 Août, avant-dernière étape, en contre-la-montre, de Langon à Bordeaux, près de 50 km là encore, mais, entièrement plat. Si le vent n'est pas de la partie je miserai sur une vitesse moyenne dépassant les 25 km/h.

Dimanche 7 Août, ça y est. Ils l'auront bouclé ce parcours, ils auront déchainés la montagne, et se seront déchainés pour la passer. Et c'est sur la célèbre avenue des Champs Élysées, déjà connu pour accueillir chaque année l'arrivée de la dernière étape du Tour de France, qu'arrivera également L'EpiniX Tour 2011, partie d'Evreux le matin même pour les 110 derniers kilomètres d'un tour qui en comportera plus de 2800.

Afficher la carte en Haute-Définition (3.79Mo)

Grand Départ de l'EpiniX Tour 2011

Bonjour à toutes et à tous,

Avant de vous dévoiler entièrement le parcours de l'EpiniX Tour 2011, aujourd'hui je vous offre l'affiche et le grand départ. Celui-ci aura lieu dans les Ardennes, qui accueillera le prologue pour la 3è fois en 6 éditions. C'est un prologue qui est peu commun avec ceux que l'on trouve sur le Tour de France. En effet, il est bien rare de trouver un prologue avec un relief.

Le prologue :

Au départ de Charleville-Mézières, il s'élance par quelques hectomètres de descente ; descente ponctuée par un virage à droite, un autre à gauche et un nouveau à droite sur le replat, avant la montée vers la maison bleue. la pente s'élève franchement, avant de se radoucir au lieu-dit jusqu'au basculement à l'auberge de la Forêt. Quelques instants de répit sur la descente vers Nouzonville sur une route large mais sinueuse. La traversée de Nouzonville s'effectuera sur le plat après un rond-point, et une petite bosse au niveau du pont. Dès la sortie de Nouzonville, la route montera brusquement (et brièvement), avant de calmer le jeu aux alentours de 5% sur les 2.5 km de la montée. Moins pentue que le raidillon pour accéder à la maison bleue, mais plus longue, et plus sinueuse aussi, elle atteindra son point culminant après avoir surplombée Joigny-sur-Meuse. C'en sera alors finit, pour les montées, il ne restera plus qu'une descente de 600m jusque l'entrée de Bogny-sur-Meuse. Peu d'effort restant à faire, mais, il faudra encore deux moments de prudence et de concentration aux deux virages de la descente, dont le dernier en épingle juste avant la ligne d'arrivée.

Étape 1 : Bogny-sur-Meuse > Maubeuge

Au menu de cette première étape, une balade le long de la Meuse de Bogny-sur-Meuse à Revin fera office d'apéritif. Nous n'utiliserons pas la piste cyclable sur berge récemment créé, ce qui donnera un petit peu de piquant à ce début d'étape. Après avoir suivi la Meuse, nous bifurquerons vers Rocroi (et une côte de 4è catégorie en entrée) et la Belgique qui sera le plat de résistance de l'étape avec une succession de vallons aux pourcentages délirants.

La suite vous sera dévoilée, dans quelques mois. Pour vous faire patienter, une affiche verra le jour dans au plus quelques semaines.

Modification du parcours de l'EpiniX Tour 2009

Alors que je devais rouler en duo sur une grande partie de l'EpiniX Tour, dont les étapes de hautes montagne, je vais devoir revenir au mode solo. Cela a pour conséquence de rendre encore plus difficile le parcours, qui l'est déjà. Aussi, pour être plus certain de ralier l'arrivée, dans un premier temps j'ai supprimé le Col d'Izoard du programme de la 7è étape, et dans un second temps, le Col d'Aubisque de la 13è étape qui contenait déjà le col du Tourmalet.

De plus, n'ayant pas de moyen de locomotion pour aller jusqu'au départ de la première étape prévu à Faissault (près de Woinic la statue de la laie géante) je vais partir de Bogny-sur-Meuse directement et pour ne pas commencer par un 160 km, la première étape me fera aller jusque Reims, en passant par Faissault tout de même. Ce sera donc une étape de 100 km pour commencer un périple qui en comptera 25 fois plus. Une fois à Reims, je prendrai un train pour aller jusque Nancy, lieu de départ de la seconde étape.

EpiniX Tour 2008 : le parcours

Après plusieurs mois de préparation, le parcours de la 3è édition de l'EpiniX Tour est prêt. Si vous êtes intéressé par le cyclisme, ou par les exploits sportifs individuels cela devrait vous plaire. Au départ de Charleville-Mézières et toujours à destination de Saint-Raphaël, ce nouveau parcours sera plus exigeant encore que les deux précédents, en proposant des étapes un peu plus longues en moyenne (environ 145 km), et des difficultés accrues en montagne, avec le passage de 3 cols Hors-Catégorie :

  • Col du Galibier (2642m) : 7è étape Chambéry - Briançon (Dimanche 17 Août)
  • Col d'Izoard (2361m) : 8è étape Briançon - Gap (Mardi 19 Août)
  • Col de la Bonette (2802m) : 9è étape Gap - Isola (Mercredi 20 Août)

Voir la carte du parcours en haute-résolution.

Sans plus attendre, le relief des étapes d'un seul coup d'oeil alors c'est par ici !

Le détail des étapes :

Comme l'an dernier, je vous proposerai d'acquérir pour environ 30 € le t-shirt officiel de l'EpiniX Tour 2008.

Aymon Folk Festival 2007

Bonjour à toutes et tous, une fois n'est pas coutume, ce message ne traitera pas de vélo (et j'entends certains déjà dire que c'est tant mieux). Aujourd'hui je vais vous parler de musique, et plus particulièrement du Festival Folk de l'association Aymon Lire qui fête déjà son 10è anniversaire. L'Aymon Folk, tel qu'a été baptisé ce festival, nous fait découvrir depuis une décennie déjà des groupes connus et moins connus qui tous, vouent une même passion à la musique celtique, traditionnelle, et qui en sont de très bon représentants.

Cette année encore ce festival s'est déroulé sur deux soirées (vendredi 3 et samedi 4 Août), je n'ai pu assister qu'à la soirée du samedi, mais rien que ça, c'est quelque chose. Si ça ne l'était pas, je n'en parlerais évidemment pas ici ce soir.

Quatre groupes se sont succédés ce soir là sur la scène placée sur la platelle des 4 Fils Aymon à Bogny-sur-Meuse, en haut d'une colline au centre de la ville. Platelle depuis laquelle ont résonné plusieurs heures durant, des chants mélodieux, ennivrant, qui donnent la pèche jusque tard dans la nuit, au point de quitter à regrets ce lieu de légende (je vous en dirai plus un autre jour sur la fabuleuse légende des 4 Fils Aymon).

Ce lieu a pour moi une grande signification, c'est sur cette platelle des 4 Fils Aymon, à peine âgé de 12 ans, que j'ai joué dans un spectacle son et lumière le fils de Charlemagne (Louis Ier - Petit Louis) au côté de personnes que j'ai retrouvé ce soir de festival en tant que spectateurs, mais aussi en photographe-reporter (une reconversion pour l'ermite Maugis). Une soirée placée donc pour moi, à la fois sous le signe bien agréable de la musique celte, mais également de retrouvailles.

Le point d'orgue attendue de cette soirée était le passage de TRI YANN, qui a été très scénique, et qui tranche, il est vrai, avec le dialogue que les groupes Cré Tonnerre et Bagad Café ont eut avec le public, mais qui ont reçu un très bon accueil de celui-ci. Cré Tonnerre (groupe de Bretagne de l'est, mais très à l'est, vers la Lorraine Belge) a excellement mis de l'ambiance, avant l'arrivée de TRI YANN.

Après le passage de ces derniers, malgré l'heure avancée et la fraîcheur de la nuit, de nombreux spectateurs sont restés pour écouter les morceaux joués par un groupe que j'avoue ne pas connaitre, Bagad Café, les musiciens sont originaires de Chaumont (52), mais qui avec leurs reprises entraînantes, une voix grave et envoutante et de bons arrangements ainsi que des compositions agréables, me font regretter de ne pas les avoir connus avant. Malgré ça, je ne peux pas dire que je ne les connaissais pas tous. En effet, j'ai eu la surprise de voir, dans ce groupe, une musicienne, que j'ai cotoyé au lycée (nous étions dans la même classe) et que je croisais de temps en temps dans les rassemblements des harmonies municipales du département, il y a près de 10 ans. A l'issue de leur représentation, j'ai pu féliciter la chanteuse Alexandra, et mon ancienne camarade de classe Marianne pour leur prestation, et je m'excuse auprès de Marianne de l'avoir retenue quelques instants malgré le froid de la nuit. A tous ceux, qui aiment la musique celtique, les reprises des plus grands succès des groupes tels que The Corrs, Tri Yann, Alan Stivell, n'hésitez pas une seconde si vous voyez une affiche avec Bagad Café, allez-y, vous ne serez pas déçus.